Le Nid Basque

Fermer Présentation

Fermer Nos Services

Fermer Les Droits de la Famille et de L'enfant

Enseignements

Fermer Vie Scolaire

Fermer Les Ateliers

Fermer La Vie Sociale

Actualité de l'IME
Rédacteur


Nombre de membres16 rédacteurs
Rédacteur en ligne : 0
Projets 2014-2015 - Projet Kif-Kif

RENCONTRE EXCEPTIONNELLE

 

Le jeudi 13 novembre, Jean-René est venu témoigner dans notre classe. Jean-René est non-voyant depuis sa naissance.

P1020386.jpg

Une rencontre exceptionnelle comme en témoignent les articles qui suivent  !

Moi , j’ai aimé rencontrer Jean -René parce que ça m’a appris comment vivent les personnes non-voyantes ;  aussi les questions que j’ai posées m’ont bien aidée  à comprendre si j’étais, non-voyante.

J’ai appris que les personnes non-voyantes, pouvaient  utiliser une tablette avec le braille pour lire et écrire .

Jean René avait un téléphone portable avec une  synthèse vocale ; il portait aussi une montre parlante : quand il appuie sur un bouton de la montre, la voix lui dit l’heure qu’il est.

Il  nous a dit qu’il avait un très bon odorat et une très bonne audition.

Il nous a fait  une démonstration  comment il pouvait  reconnaître l’argent et les billets :  Jean René a pu reconnaître les billets de cinq euros et chacune des pièces sans se tromper .

Il nous a dit que quand il était enfant ,  il a été scolarisé  à Bordeaux dans une école spécialisée et qu’après il a réussi à trouver un travail : il était à l’accueil , responsable du téléphone à la sécurité sociale.

Je suis contente de cette rencontre ; cela m’a beaucoup  plu
Auriane

J’ai aimé rencontrer Jean-René. Il était gentil  Il a déjà pris le train. Avant il jouait du piano et maintenant il n’en joue plus. Il a déjà pris le bus.

Au début, j’avais peur mais j’ai réussi à lui poser deux questions.
Je suis content de l’avoir rencontré.
Maël
 
Jean- René est gentil, aimable avec un grand cœur , il est  merveilleux .

Il nous a dit que certains de ses sens sont plus développés  que les nôtres ;on a appris également que le braille a 6 points . 

Conclusion :  Il ne faut pas  avoir peur des aveugles qui sont des gens comme vous et moi.

 
Bryan

Il aime le sport ,il fait du vélo d’appartement et du tandem dans une association qui s’appelle « Les cyclopotes » . Il se  promène dans les rues avec une canne blanche pour l’aider à se repérer. Il va dans les magasins avec une auxiliaire de vie pour l’aider à  faire les courses. Jean René est un grand monsieur .Il est un peu âgé et il  est très gentil ; il dit que même avec un handicap on peut être heureux et faire la fête avec ses amis.

Je suis content de l’avoir rencontré .

                                                                               Florian

 

Dès le début, je me suis senti à l’aise.C’est la première fois que je rencontre une personne non-voyante.

J’ai appris que cela n’était pas facile de vivre comme tout le monde. Il a du mal à se déplacer, il a besoin de quelqu’un pour aller faire les courses. Il a un certain âge , il est grand et il avait les yeux fermés. Je l’ai trouvé sympathique.

Juluan

Avec Jean –René , j’ai appris beaucoup  de choses.Il nous a montré comment il peut  compter l’argent.

Il peut lire ,écrire  , il peut marcher, il peut manger, il  peut faire du sport. Quand il ne connait  pas le chemin,  il sort avec une dame, une auxiliaire de vie. Pour traverser le passage piéton, il appuie sur  un bouton . Une voix le prévient pour qu’il puisse traverser. Il a de bonnes oreilles ; on dit qu’il a une ouïe très développée.

Ca fait tout bizarre  de voir un non -voyant.  C’est très bien de pouvoir  faire ces rencontres

        Michaël

 

Pour la rencontre avec Jean-René, nous avons disposé les tables en forme de cercle dans la classe.

Jean-René nous a appris comment reconnaître la monnaie avec les yeux fermés. Il est très sympa. C’est un grand monsieur , costaud ; il ne porte pas de lunettes.  Au début , j’avais une impression bizarre face à Jean-René parce qu’il parlait fort ; quand une personne parlait , il se tournait immédiatement de son côté. Mais après je n’étais plus impressionné.

Je suis très content de l’avoir rencontré , surtout qu’au départ je ne voulais pas participer à ce projet.

Yannick



Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^